7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Actualité

Des passagères victimes d'un examen gynécologique non consenti au Qatar


Un incident extrêmement grave s'est produit au Qatar. Des passagères ont été débarquées d'un vol à Doha et ont dû subir un test gynécologique imposé après qu'un nouveau-né prématuré ait été découvert dans les toilettes de l'aéroport.


Par Chloé Grondin - Publié le Mardi 27 Octobre 2020 à 13:10 | Lu 2328 fois

L'horreur absolue pour les passagères d'un vol Qatar Airways qui devait relier la capitale qatarienne à Sydney en Australie le 2 octobre. L'AFP confirme les informations relayées par la presse australienne selon lesquelles des femmes ont été débarquées d'un vol.
Leur voyage infernal ne faisait que commencer : conduites dans des ambulances les femmes ont eu à subir des examens gynécologiques non consentis. La cause de cette atrocité? Savoir si elles venaient d'accoucher suite à la découverte d'un bébé prématuré dans les toilettes de l'aéroport.
L'AFP précise que les femmes ont du subir des frottis, dans l'ambulance. Treize australienne auraient ainsi été victimes de cet abus, toutes extrêmement choquées. Le bébé serait en bonne santé. Les autorités du Qatar n'auraient pas retrouvé la mère et justifient ces tests sordides, affirmant vouloir s'assurer de la bonne santé de la mère.

L'Australie a manifesté sa très vive réprobation face à ce scandale. Le Qatar pratique la loi islamique qui punit sévèrement les femmes qui tombent enceintes hors mariage.