7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Portraits Créoles

Coralie Picard : maquiller le cancer et le mal-être


Il n'y a pas si longtemps, un terrible verdict est venu broyer la vie tranquille de Coralie Picard. Les médecins venaient alors de lui diagnostiquer une tumeur du cerveau. Le début d'un combat pour la jeune maman qui n'en avait pas fini avec ce terrible mal. Elle a choisi de se battre, en couleurs et en positivité...

Photos Studio974 - YKS Yakusa


Par Chloé Grondin - Publié le Jeudi 18 Mars 2021 à 14:43

La vie de Coralie Picard avant le cancer n'était que douceur... De belles études, une licence en analyse sensorielle, un diplôme en comptabilité et surtout deux beaux enfants : tout allait très bien.
Réunionnaise par sa mère, Coralie vivait alors en métropole et travaillait dans le superbe cadre du Château de Chambord. Mais le ciel va s'assombrir, car Coralie va commencer par avoir de très fortes migraines. Les médecins vont alors lui diagnostiquer une tumeur au cerveau.

Coralie raconte la suite, un enchainement implacable... " A partir de ce moment là, une phase de traitement a démarré et les difficultés ont commencé. Je n’ai malheureusement pas pu continuer mon travail pour raison médicale et cela a été très difficile pour moi qui ne broyais que du noir. J’avais travaillé tellement dur pour terminer mes études que l’acceptation de mon incapacité à travailler était quasiment impossible".

Coralie poursuit en évoquant sa famille et la dégradation de son état psychologique: " Je ne supportais pas que mes enfants me voient si mal, si « diminuée ». Et j'ai commencé à perdre confiance en moi, que ce soit physiquement et psychologiquement. Le traitement abimait ma peau, m’avait amaigrie. Je ne me reconnaissais plus vraiment, je ne me sentais plus moi-même avec cette impression que plus jamais rien ne serait comme avant ". 

Se familiariser avec son nouveau corps et apprivoiser ses imperfections
Six mois après le début de sa phase de traitement, une personne va lui tendre la main. Coralie apprend alors à travers une gamme de cosmétiques à se familiariser avec son nouveau corps, à apprivoiser ses imperfections et à trouver dans chaque instant du quotidien du positif.
Elle témoigne : " Au fur et à mesure, j’ai commencé à aller mieux, à reprendre espoir et force entourée des miens. J’ai alors voulu creuser, et je me suis formée de manière professionnelle, sur le maquillage, sur la pensée positive et j’ai décidé de me lancer dans cette voie en tant que coach beauté et bien-être ". 
 
Cette décision de reconversion professionnelle va alors prendre tout son sens. En couple depuis 13 ans, Coralie épouse alors l'homme de sa vie. Deux jours après mon mariage, elle apprend le cancer de sa maman, " la femme de sa vie" ( sic).

Le spectre de la maladie va donc une nouvelle fois la rattraper, frappant cette fois sa mère. La jeune femme poursuit: " Et ce cancer, mon Dieu qu’il était agressif et invasif ! Après avoir subi 3 chirurgies consécutives, la chimiothérapie est venue rythmer notre quotidien. A cet instant je me suis dis que tout ce qu'il m'était arrivé cette dernière année prenait tout son sens aujourd'hui. Si j'avais été amenée sur cette voie, à prendre ce chemin, c'était pour être à cette place-là, à cet instant précis pour accompagner ma mère pendant son combat contre le cancer. Ma mission : aider, valoriser et faire en sorte que ma mère continue de se trouver femme, continue de se trouver belle malgré la maladie, malgré la douleur, malgré la perte de ses cheveux, de ses cils et de ses sourcils. Mes formations make-up / diagnostique de la peau et mon amour ont alors fait des merveilles ! ".

A cet instant, Coralie Picard va comprendre qu'elle veut continuer d'aider et de valoriser le plus de femmes possibles à La Réunion. Sa mission première va être d'aider les femmes plus généralement à retrouver l'estime d'elles-mêmes. Elle poursuit : " De souligner leur beauté intérieure et extérieure afin de leur procurer sérénité et bien-être. Les aider à se trouver, à se retrouver, à se sentir belles sans avoir une définition précise de ce que peut représenter la beauté. Que ce soient des femmes malades, des femmes actives, des mamans qui s'oublient, des femmes complexées, des jeunes femmes timides, des femmes âgées ou que sais-je ? Ma responsabilité est de les aider à ce qu'elles se sentent belles telles qu'elles sont. Je leur apprends chaque jour pendant nos rendez-vous à se sublimer, à travers l'outil du maquillage avec une pincée de sourire et deux cuillères de positivité ! ".
 
Coralie tient à conclure ce beau témoignage : " Ces épreuves m'ont appris à être reconnaissante pour chaque moment, chaque instant et à garder le sourire chaque jour que Dieu fait. Cette spontanéité et joie de vivre qui me définissent aujourd’hui, je tiens à les garder avec mes clientes car tout est réellement possible ".