Beautés Créoles

Cécile Von-Pine : une écharpe et une couronne qui l'ont fait grandir

Timide, très timide même, mais sans cesse au contact des autres et sous les feux des projecteurs. Cécile Von-Pine, 23 ans, pour avoir plus confiance en elle, se lance des défis et est récompensée. Une timide qui avance...


Originaire du sud, Cécile est l’ainée d’une famille de 4 enfants. Titulaire d’un baccalauréat scientifique,elle est diplômée d'un brevet de préparateur en pharmacie, un métier qu'elle aime . Elle en parle avec passion : " J'apporte mon aide et mes connaissances aux autres, je les conseille. J’aime le côté humain, le contact avec la clientèle".

Cécile Von-Pine n'est pas une inconnue... Et pourtant, de nature très réservée, timide même, elle a décidé de se lancer dans le monde de la mode il y a 2 ans. Une décision paradoxale qu'elle explique ainsi: " pour avoir plus confiance en moi, me surpasser, rencontrer de nouvelles personnes. Suite à un casting, j’ai intégré le comité Belle de La Réunion. C’était ma toute première expérience dans le monde de la mode, je n’avais jamais participé à un shooting ou à un défilé. Après plusieurs mois d’aventure j’ai été élue Belle de La Réunion 2017. C’était un immense honneur pour moi de remporter la couronne et d’avoir le privilège de représenter mon île à une élection nationale. J’ai par la suite décroché l’écharpe de 3 ème dauphine de Belle de France 2018. J’ai eu l’occasion de participer à différents shootings, show mode ce qui m’a permis d’avoir plus d’assurance, de passer au dessus de ma timidité. Cette aventure m’a fait grandir et entrer dans une nouvelle famille".

Cécile la timide a une autre passion, le twirling bâton ( ndlr: un sport artistique qui allie la gymnastique et la danse, le tout avec un bâton).La belle pratique ce sport depuis 13 ans, et aujourd’hui est également coach. Elle enseigne son sport au sein d'un club dans lequel elle évolue. Elle témoigne : " Ce sport me permet de m’épanouir, de m’exprimer. J’aime enseigner et transmettre mes connaissances, mon expérience, ma passion. Ça me rend tellement heureuse de voir des athlètes que j’entraîne réussir en compétition, les voir se surpasser, grandir et atteindre chaque année un nouvel objectif ".
 


Cécile Von-Pine : une écharpe et une couronne qui l'ont fait grandir

Cécile Von-Pine : une écharpe et une couronne qui l'ont fait grandir



Vendredi 26 Avril 2019
Chloé Grondin
Lu 1784 fois



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Mai 2019 - 11:16 Lea Luxembourger, future maman