7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Portraits Créoles

Brandon Sautron : " j’ai l’impression d’être une vieille âme coincée dans un jeune corps "


Un artiste qui refuse la norme et qui rêve d'aller explorer le monde... Brandon Sautron, 18 ans, refuse de s'enfermer dans une vie conventionnelle et souhaite quitter, pour un temps, La Réunion et vivre intensément. Le jeune homme a choisi de se livrer au Studio974.

Photos : YKS YAKUSA - Studio974


Par Chloé Grondin - Publié le Jeudi 7 Juillet 2022 à 15:34

Actuellement en licence d'anglais à l'Université de la Réunion, Brandon Sautron se verrait bien professeur son Capes en poche. Ses études répondent à ses aspirations, l'anglais lui permettant de s'évader. Son secret? " J’adore cette langue et sa culture. La version originale de mes films et séries préférés sur Netflix sont mon secret de réussite. Un de mes rêves est de partir au Canada, soit pendant mes études pour y faire un stage ou carrément étudier dans une université étrangère, soit y vivre complètement. Même si j’adore La Réunion et tous ses trésors, en tant qu’artiste j’ai besoin de découvrir plus sans bien sûr oublier d’où je viens"

Déjà parti dans sa tête, il confesse: " Je vois le monde comme une grande liste de choses que j’ai hâte de cocher. Je veux voir un vrai hiver, les plages de Californie, les kangourous d’Australie, les vestiges de Rome et bien plus. L’anglais, en tant que langue internationale pourra m’aider à échanger avec différentes cultures et populations. C’est mon rêve ". 

Qui est-il? Il répond sans hésiter : " C’est bizarre à dire mais j’ai l’impression d’être une vieille âme coincée dans un jeune corps. Car j’ai l’impression que je suis très sensible au sujet de la mort et du temps. Même si je l’espère il me reste beaucoup de temps à vivre, je regarde chaque chose, je profite de chaque instant comme si c’était le dernier. Je pars sur le principe qu’il ne faut avoir ni regrets ni remords pour vivre sa vie à fond, car on en a qu’une. Je suis donc un collectionneur de souvenirs et d’expériences, j’en fais le plus possible tant que je peux encore respirer ".

Il poursuit : " J’ai une très forte personnalité qui déteint rapidement sur mon entourage. J’adore rire en toutes occasions, comme une hypersensibilité aux choses que je perçois et qui me vaut des réactions toujours extrêmes. C’est parce que je n’aime pas être normal, être dans la norme ou être fade. J’ai le besoin primal de me démarquer, de dire qui je suis même si cela passe par la coloration de mes cheveux, par mes habits extravagants ou pas mes makeups. Et c’est contradictoire car même si j’adore exposer ma personnalité partout avec mes amis et ma famille, j’adore garder une part de mystère. Je suis donc toujours imprévisible, et tant mieux. Je suis donc ambivalent, d’une part j’aime rester dans l’absolue discrétion sans parler, juste à écouter et à regarder, comme pour analyser mon environnement et m’imprégner comme une éponge muette à l’atmosphère autour de moi; et d’autre part j’adore exploser comme un volcan arc-en-ciel et faire rire continuellement mon entourage. En fait ma réalité se colle parfaitement à la représentation qu’on en fait du signe du scorpion dans le zodiac : sombre et mystérieux mais aussi extrême et hypersensible ".

En dépit de son jeune âge, Brandon réalise sa chance d'être soutenu par son entourage : " Je remercie ma famille et mes amis, qui m’ont soutenu dès le début lors de mes créations artistiques et qui m’encouragent à évoluer encore plus. Sans eux je ne sais pas si j’aurais vraiment continué le makeup ou la poésie comme aujourd’hui. Je suis donc fier d’avoir un entourage qui est proche de moi, et c’est ce que j’estime d’extrêmement important en tant qu’artiste au même stade que l’inspiration et la création. 
Je me rappelle de mon enfance , quand j’écrivais des mots ou des phrases qui me semblaient beaux, ou quand je piochais dans le maquillage de ma mère pour essayer de créer quelque chose sur mon visage, ou encore que je pianotais sur le synthé de mon père. Je n’oublierai jamais comment j’ai commencé tout ça. Cela me parait tellement loin maintenant, le temps passe si vite. Je suis actuellement emporté par un vent d’imagination qui j’espère m’amènera dans un endroit magique
".


Car, outre son don pour les langues, le jeune homme est également un artiste passionné par la poésie, le makeup et le chant. Ainsi il confesse : " L’art, c’est tout ce qui fait de moi ce que je suis. Au delà des créations matérielles qui reflètent nos images, nos fiertés, nos combats, l’art est un état d’esprit, c’est vivre pleinement. Alors je crée quand j’en ai envie, par vagues d’inspiration, d’admiration de notre monde et au delà. Surtout pas par contrainte mais par passion, car c’est ma deuxième voix. Même si j’adore chanter à en faire trembler le voisinage, je sens que l’art, précisément le makeup, la poésie, passent plus d’émotions et de messages.

C’est pour cela que j’ai écrit un recueil de poèmes qui s’intitule : « À l’État Cosmique » qui par ailleurs cherche toujours une maison d’édition pour être publié. 


Pour conclure, il l'affirme: " Et même si bien sûr il y aura des personnes négatives qui détesteront chaque chose que tu vas créer, saches que pleins d’autres personnes seront là pour t’accompagner comme une grande famille. N’oublies jamais ta passion ou tes rêves simplement à cause du regard de ceux qui ne te comprennent pas. Tu dois réussir à affirmer ton identité qu’importe les avis, car si tu arrives à exprimer qui tu es, alors tu auras réalisé une chose merveilleuse que tous n’arrivent pas à faire".