7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Culture

​Les Émirats arabes unis interdisent le film « Buzz l'Éclair » pour une scène de baiser homosexuel


La décision des Émirats arabes unis intervient alors que la Malaisie interdirait également le film, ce qui laisse penser que d'autres pays à majorité musulmane pourraient leur emboîter le pas.


Par JC Robert - Publié le Mercredi 15 Juin 2022 à 16:52

D'autres pays pourraient l'interdire

Les Emirats Arabes Unis ont interdit lundi au prochain long métrage d'animation de Pixar "Buzz l'Éclair" d'être diffusé dans les salles de cinéma après y avoir inclus un baiser entre deux personnages lesbiens. La décision des Émirats arabes unis intervient alors que la Malaisie interdirait également le film nous apprend nbc news. Cette interdiction suggère que d'autres pays à majorité musulmane pourraient emboîter le pas aux Emirats sur l'un des plus grands films d'animation de Disney de l'année alors que l'industrie cinématographique se remet lentement de l'impact de la crise du Coronavirus. 

Buzz l'Éclair = "non"

Le film "n'est pas autorisé à être projeté publiquement dans tous les cinémas des Émirats arabes unis", indique dans un tweet  le bureau de réglementation des médias du ministère de la Jeunesse et de la Culture du pays en raison de sa violation des normes de contenu médiatique. "Le bureau confirme que tous les films projetés dans les cinémas à travers le pays font l'objet d'un suivi et d'une évaluation avant la date de projection au public, afin d'assurer la sécurité du contenu diffusé selon la classification d'âge appropriée." Le bureau n'a pas donné de détails sur le tweet et n'a pas immédiatement répondu aux questions de l'Associated Press. Le tweet comprenait une image de l'affiche du film, avec l'image de profil de son personnage principal Buzz l'Éclair avec un symbole "non" écrit en rouge.

Une autre culture

Aux Émirats arabes unis et dans de nombreux autres pays du Moyen-Orient les relations homosexuelles sont criminalisées. Le département d'État américain avertit que la loi islamique, ou charia, aux Émirats arabes unis peut inclure la peine de mort pour les relations homosexuelles, tandis que Dubaï peut imposer une peine de 10 ans de prison et Abu Dhabi autorise jusqu'à 14 ans.

Irez-vous voir Buzz l'Éclair ?

Vos commentaires sur Tiktok  & Facebook   !