7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
People International

Zahia avoue comment elle est devenue escort girl à 16 ans


Aujourd'hui Zahia qui a 25 ans est une créatrice de lingerie rangée mais qui n'oublie pas son passé sulfureux. Elle a choisi pour la première fois d'évoquer son histoire qui l'a amenée à se prostituer à l'âge de 16 ans. On connait la suite avec le scandale suite à ses relations tarifées avec certains joueurs de l'équipe de France de football...


Par Chloé Grondin - Publié le Mardi 21 Novembre 2017 à 11:53 | Lu 3168 fois

Photo : Instagram Zahia
Photo : Instagram Zahia

A 16 ans Zahia était escort girl. Comment est-elle tombée dans la prostitution? Elle a raconté à Antidote son cheminement, tout en avouant n'avoir aucun regret, évoquant alors des soucis financiers et familiaux en arrivant en France :  « On n’avait pas de maison, on ne savait pas où on allait vivre... J’avais déjà du retard parce que je ne parlais pas français et je changeais d’école tout le temps. Une fois qu’on a eu une situation plus stable, je n’arrivais plus à suivre, je ne pouvais pas rattraper le niveau. En Algérie j’étais toujours la première de la classe et, d’un coup, je me retrouvais dernière. Et tous mes rêves, tout ce que je voulais faire depuis toute petite, je savais que ça n’allait plus être possible. Il fallait que je trouve une autre solution ».

La jeune fille va trouver la solution en vendant son corps...
« J’ai quoi comme possibilités ? Toutes les filles de mon âge avaient un petit copain, elles étaient amoureuses pendant un mois, puis elles étaient tristes, puis elles changeaient, puis elles avaient un nouveau petit copain et refaisaient la même chose, explique-t-elle. Je me suis dit, autant avoir des relations sexuelles et gagner quelque chose en retour. Je trouvais ça plus excitant. »

La jeune femme va alors combiner une vie d'étudiante le jour et une activité d'escort girl la nuit, en cachette de sa mère. « Je rentrais à 6h du matin et je devais aller à l’école.  Je gagnais environ 20.000 euros par mois. Mais je dépensais tout. J’étais jeune ». 

Maligne, elle va lancer sa première collection de lingerie. « J’en ai fait quatre et une collection capsule de prêt-à-porter. C’est ce que j’ai toujours voulu faire.  »

Son bilan aujourd'hui ? « Je me dis que c’est fini, parce que je suis passée à autre chose et je ne suis plus aussi jeune qu’avant. C’était bien à faire dans la jeunesse. C’était intéressant, c’était amusant. ». Une analyse très personnelle...