7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
People International

Vincent McDoom: "je ne suis pas une machine à buzz"


Vincent McDoom a été le premier transgenre star cathodique. Après sa participation à la Ferme Célébrités au début des années 2000, on ne voyait plus que lui sur les plateaux de télévision. Plus maintenant. A 50 ans, malgré un physique qui n'a pas bougé, il ne se voit pas replonger dans la télé-réalité.


- Publié le Dimanche 23 Octobre 2016 à 13:04 | Lu 1541 fois

Vincent McDoom:  "je ne suis pas une machine à buzz"
L'ancien speakrin de Paris Première gagne aujourd'hui sa vie comme consultant de mode, son premier métier. Interrogé sur son absence prolongée des écrans, il lance : "Mais qu'est-ce que j'irais faire dans des émissions qui ne vendent que des histoires de fesses ! Aujourd'hui les participants sont comme des Kleenex à qui on demande de rivaliser de bêtise parce que la production fait de l'argent sur ce concert de stupidités. Ils se font berner et je ne cautionne pas ça."  

Vincent McDoom, ancien de la Ferme Célébrités, a fait le tour de la question. "Quand on sort d'une émission aussi populaire, ajoute-t-il, on est sollicités -et payés- pour participer à tous les talk shows. Comme je suis cash et nature, j'étais un bon client, mais maintenant, c'est juste des machines à buzz, et je n'ai plus envie d'amuser la galerie comme je l'ai fait, pour rien."

Vincent McDoom est un transgenre, un  homme pas "raboté" comme il dit. Il souffre quelquefois de sa singularité car "on ne sait pas où le caser". Mais il ne désire aucunement se faire opérer pour changer de sexe. "J'ai peur de Dieu, je pense qu'on doit lui rendre des comptes et comme il m'a fait naître homme, je ne veux pas arriver devant lui avec des seins !".

L'homme a depuis a pris goût au cinéma. Après un premier rôle dans Kickback (2015), aux côtés du défunt acteur Daniel Duval, il se verrait bien jouer un détective privé ou un médecin dans une série télé.  "Je peux jouer n'importe quel personnage, clame-t-il, la seule chose que je ne pourrai jamais faire, c'est incarner Arnold Schwarzegger, parce que question carrure, c'est pas ça !" conclue-t-il.

 

Vincent McDoom:  "je ne suis pas une machine à buzz"