7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
People

Super Manu Payet

Muay Thaï, il passe le relais à Florent Kaouachi


Champion de La Réunion de boxe thaï des moins de 91 kg, Manu Payet passe le relais à son élève Florent Kaouachi. Blessé, le Tamponnais a décidé de prendre du recul, mais n'abandonne pas pour autant sa salle d'entraînement fétiche de Trois-Mares. Dans son rôle de coach et avec l'aide de son mentor Fabrice Mélano, il aura sous son aile le Franco-algérien qui a déjà marqué des points en devenant champion de France FMDA le mois dernier.

Il est vrai que ce titre de champion de France est passé presque inaperçu. Mais Manu Payet n'en fait pas une maladie, son poulain aura d'autres occasions de prouver ses qualités de boxeur. A commencer par le championnat du monde prévu pour le 7 septembre prochain au Stade Volnay à Saint-Pierre. Là, où, souvenez-vous, Manu Payet avait marqué les esprits il y a plusieurs années de cela en s'imposant devant un champion italien.

«Cette saison, je me suis blessé à la cheville et j'ai effectué mes deux derniers combats sur une jambe. Je ne peux pas continuer dans ces conditions. J'arrête pendant huit mois et je m'occupe de Florent qui est dans la même catégorie que la mienne. C'est un garçon intelligent, posé, il m'a servi de «sparing-partner», à mon tour de le pousser vers le haut» déclare Manu Payet.
Après 47 combats, dont 21 victoires par KO et 14 défaites, le boxeur tamponnais mise désormais sur son pote Florent Kaouachi. Ce dernier nous accueille très décontracté, avec ces mots: «Mon nom fait japonais, mais je suis Franco-algérien. J'habite aux Avirons et je viens m'entraîner au Tampon où l'encadrement est de qualité». Il avait fréquenté quelque temps un club de Saint-Louis avant de rejoindre finalement la paire Manu Payet/Fabrice Mélano.

La Thaïlande avant le Stade Volnay

Originaire de Creil (Oise), Florent Kaouachi a fait un passage à La Réunion à l'âge de 14 ans, pour finir par s'y installer sept ans plus tard. Il devient champion de La Réunion en 2011 et 2013 et obtient un titre de champion de France, contre le Sénégalais Albert Mendy, le 27 avril dernier à Paris.

Ses «high-kicks» sont redoutés, car il frappe fort et possède une grande allonge. Le bonhomme mesure1,94m et dans un combat, ça compte effectivement. A son compteur, Florent Kaouachi affiche 8 victoires et une défaite sur les 9 combats qu'il a disputés. En ce mois de juin il ira en Thaïlande, puis se consacrera à un combat en juillet. «C'est un gros challenge que de remplacer Manu Payet. Je dois mériter cette confiance» conclut-il avant de reprendre l'échauffement. Les connaisseurs vous donnent les noms de ses futurs adversaires locaux: Frédéric Dambelle et Patrick Capron entre autres... ça promet!


- Publié le Mercredi 19 Juin 2013 à 15:00

Super Manu Payet