7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
Portraits Créoles

Sarah Lenesley : quitter pour réapprendre à vivre et à s'aimer seule !


A 20 ans, Sarah Lenesley a vécu déjà beaucoup de choses compliquées mais a su prendre les bonnes décisions... Avec sincérité, elle s'est livrée à notre photographe et confiée sur son histoire personnelle et ses choix. Un très beau témoignage d'une jeune femme qui a su partir !

Photos YKS Yakusa @ Studio974


Par Chloé Grondin - Publié le Lundi 22 Février 2021 à 08:25

Née en Bretagne, à Vannes, Sarah est venue s'installer à la Réunion il y a quasiment 10 ans suite au décès de son père. Ses origines ? Métropolitaines et sans doute anglaises du côté paternel, indiennes et chinoises du côté maternel. La vie de la petite fille et de l'adolescente a été ponctuée par le drame de ce décès prématuré de son père et des déménagements qui ont suivi. 

La suite est l'histoire d'un couple, très jeune, ou de ce qu'elle pensait être une longue et belle histoire d'amour. Il faut revenir à son histoire personnelle. En 2017, elle se retrouve livrée à elle-même, avouant : " ma mère m’avait un peu abandonnée et elle m’avait forcée à partir de La Réunion. Je me suis retrouvée à habiter à Toulouse avec ma sœur. J'étais en couple avec un garçon à ce moment là quand je suis partie de La Réunion ". Ce garçon est son amoureux d’enfance. Son petit ami va la rejoindre en Métropole. Le couple va partir à Caen en Normandie, ville que le jeune homme connaissait pour y avoir habité. 

" Il m'a trompée une dizaine de fois si ce n'est plus..."
Sarah va arrêter ses études et toute sa vie réunionnaise pour lui, aujourd'hui lucide elle analyse la situation : " Je me suis retrouvée isolée de ma famille et de mes amies. Au début cela ne me dérangeait pas, je me voyais construire mon avenir avec ce garçon". Mais les choses ne sont pas si simple. Elle va découvrir que son petit ami la trompe, elle précise : " une dizaine de fois, si ce n’est pas plus, quand il se trouvait à La Réunion et que j'étais encore là, où quand je suis partie avant lui à Toulouse ". 

La suite ? Elle raconte: " Cela m’a détruit mais j'étais loin de tout et je n’arrivais pas à le quitter. Je pensais que si il m’avait trompée c’est que quelque chose clochait chez moi... Un jour j’ai eu un déclic, je me suis dit que ce n’était pas la vie que je voulais, et que j’étais la seule à pouvoir décider de mon avenir. Je l’ai donc quitté du jour au lendemain pour revenir sur l’île. Arrivée ici j’ai réappris à vivre et à m’aimer seule, moi même ! Il ne faut pas reposer tous ses espoirs sur une personne qui vous a donné du bonheur à un moment de votre vie. Il faut s’aimer avant de se laisser apprivoiser par quelqu’un d’autre ". 

Après avoir arrêté ses études à 17 ans, Sarah vit aujourd'hui en métropole à nouveau, ayant entamé une fac de psychologie. A 20 ans, elle a obtenu son bac à La Réunion, tardivement certes, mais comme elle le dit, elle en est très fière. Elle a également perdu du poids... Le courage d'être partie lui permet aujourd'hui de rebondir sur des bases saines. Apprendre à vivre seule et ce suffire seule, tel est aujourd'hui son leitmotiv !