7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
People

Pauvre Carla


Franchement Carla Bruni se serait passée de certains lapsus, dont un qui est récurrent à son encontre…C’est elle-même qui évoque une anecdocte dans le Magazine Psychologies. «Le lapsus que je n’oublierai jamais: celui d’un ami de mon beau-fils, révèle-t-elle. Nous étions le 5 mai 2012, à la veille des résultats de l’élection présidentielle, mon mari était dans un bureau de l’Elysée, avec son plus jeune fils et un de ses proches amis. Quand j’entre dans la pièce, celui-ci m’accueille : "Bonjour Cécilia !" Ecarlate, il bredouille et s’excuse.». Mais le petit invité n’est pas le seul a s’être pris les pieds dans le tapis, ainsi en octobre 2008, le Monde avait écrit «Cécilia Bruni-Sarkozy» dans un article. Rectificatif immédiat :«Il s'agissait évidemment de l'épouse du chef de l'Etat, Carla Bruni-Sarkozy. A nos lecteurs, à M. et à Mme Sarkozy, à Mme Cécilia Attias, nous présentons nos plus sincères excuses ». Et pour en remettre une couche, Claire Chazal devant des millions de téléspectateurs le 25 septembre 2009 avait commenté lors du JT du 20 h de TF1 l’apparition à l’écran de Carla Bruni par un monumental : « Nous voyons ici Cécilia… pardon, Carla Bruni-Sarkozy !» Décidément, l’ombre de Cécilia a la vie dure…


- Publié le Dimanche 23 Juin 2013 à 08:00

Pauvre Carla