7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
People

Nabilla: "Que Geneviève de Fontenay me lâche la grappe!"


Nabilla a une prose bien à elle, preuve en est la myhique, et pathétique tyrade «Nabilla, Allô t'es une fille t'as pas de shampoing c'est comme si t'es une fille et t'as pas de cheveux ». L'avalanche de parodies qui avaient suivi ont fait de son auteure une star! La bimbo bronzée est aujourd'hui chroniqueuse de l'émission Touche Pas à mon Poste sur D8. Ne perdant pas le nord, elle vient de régler ses comptes avec Geneviève deFontenay qui la cherchait , il est vrai, depuis un certain temps.




- Publié le Vendredi 17 Octobre 2014 à 09:13

Nabilla: "Que Geneviève de Fontenay me lâche la grappe!"
Pour la dame au chapeau, devenue redresseuse de torts professionnelle, les Nabilla et autres Zahia sont des symboles de "la société tellement perverse" (sic)... Rien que cela... Pour enfoncer le clou la délicate Geneviève n'avait pu s'empêcher de rajouter : «Quand vous voyez que des Nabilla et autre Zahia font la Une de Paris Match et que des gamines dans certaines écoles rêvent d'être escort girls pour gagner de l'argent, il y a de quoi se poser des ques­tions».
Jean-Paul Gauthier, le couturier, qui avait choisi de faire défiler Nabilla s'est d'ailleurs fait vertement engueuler par la chapeautée à ce sujet. Quant au nouveau job de la bimbo, la bouche pincée, Geneviève de Fontenay commente: «Ce n'est pas un poste. Elle est là, elle sert de garni­ture

 

Cela fait donc un petit moment que Nabilla ronge son frein, et c'est cette dernière allusion à la chlorophylle qui bizarrement a fini par la faire bondir... Faut pas trop l'énerver la Nabilla!  Une petite réponse pas si bête à Geneviève, car elle tape là où ça fait mal: «Ça fait deux ans, depuis que j'ai fait ce fameux buzz média­tique, qu'elle ne me lâche pas la grappe. Elle est à fond contre moi, je ne sais pas pourquoi. Elle devrait plutôt chan­ger son chapeau – on dirait une capote qu'elle a sur la tête – au lieu de parler de moi, a-t-elle balancé. Moi je ne lui ai rien fait. La dame, elle a l'âge de ma grand-mère. Ma grand-mère elle a 80 ans, j’ai du respect pour elle. [Gene­viève de Fonte­nay], je n’ai pas de respect pour elle. Elle m'attaque sans cesse. » 
Il est fort à parier que les choses ne vont pas en rester là...