Beautés Créoles

Maëva-Vaëa Pajanie, un drame qui a forgé sa personnalité

La petite Maëva-Vaëa n'avait que 9 ans lorsque sa maman est décédée. Ce drame a forgé son caractère et lui fait savourer chaque jour de son existence. Rencontre avec la belle Maëva-Vaëa Pajanie, une jeune femme aux multiples talents...


Crédit photo : Giovanni Robert
Crédit photo : Giovanni Robert
Maëva-Vaëa a 29 ans et est le fruit d"un doux métissage entre son père Réunionnais et sa mère métropolitaine, comme elle le dit si bien. Née dans l'hexagone, elle est revenue sur l'île natale de son père après le décès de sa mère.

Elle raconte : " De longue années, pas toujours simples, s'enchaînent et je fais mon petit bout de chemin semé de belles rencontres mais aussi de quelques embûches. Pendant mon adolescence rien d'autre ne compte hormis le bon développement de ma petite soeur. Elle était si petite quand notre mère est décédée ( ndlr: la petite fille n'avait que  3 ans), il a fallu que je prenne soin d'elle au mieux. J'avais alors 9 ans à l'époque! Grâce à un papa formidable et à ma force de caractère, notre douce famille a fait son petit bout de chemin comme elle le peut et ce noyau chaleureux a pu s'épanouir de jour en jour ".

Sa personnalité découle de son histoire personnelle. Elle confesse: " j'ai tendance à toujours voir le positif dans chaque événement. Je pense que le fait d'avoir perdu ma mère si tôt m'a permis de relativiser chaque chose. Ce tragique événement a forgé mon caractère et me permet aujourd'hui de faire face à la vie et à toutes ses surprises, et surtout de profiter au maximum de chaque moment de bonheur. Si il y a bien une leçon à retenir de mon enfance c'est que nous ne sommes que de passage ici bas. Il faut aimer au maximum les gens qui nous entourent. Il faut réaliser, concrétiser tout ce qu'on a envie de faire pour ne rien avoir à regretter le jour où l'on quittera ce monde".

Aujourd'hui, professeure des écoles, Maëva-Vaëa est comblée par son métier. Elle en parle avec un grand sourire et passion: " c'est un métier fabuleux ,qui demande beaucoup d'investissement personnel mais accompagner les élèves, les voir sourire, progresser, vivre ensemble et s'épanouir de jour en jour sont les plus belles récompenses que je puisse recevoir de leur part ". 


Passionnée de danse, la belle s'épanouit dans la pratique de cet art. sa spécialité est la danse orientale, même si elle pratique également d'autres danses comme le lady latina, la Kizomba, la bachata et enfin la Zumba. Un petit aveux: "Aujourd'hui, je n'ai plus le temps de tout faire mais je n'ai jamais arrêté la danse orientale. En outre, je fais partie d'un joyeux groupe d'artistes, le xD Art Club. Nous nous réunissons tous les vendredis soirs et nous exposons nos talents devant un public différent chaque semaine. C'est un laboratoire artistique où se mêlent danse, chant, humour, slam...C'est gratuit et ouvert à tous ! ".


Un dernier petit message : "La Réunion est un modèle en matière de diversité culturelle et cultuelle et j'espère participer à la démonstration que l'unité de tous les Hommes est possible malgré nos différences". Démonstration réussie ! 

 

Crédit photo : Giovanni Robert
Crédit photo : Giovanni Robert

Crédit photo : Giovanni Robert
Crédit photo : Giovanni Robert


Crédit photo : Giovanni Robert
Crédit photo : Giovanni Robert

Mercredi 15 Mai 2019
Chloé Grondin
Lu 5099 fois



Dans la même rubrique :
< >