7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
People International

Le cas Weinstein : la boite de Pandore est ouverte


Pas une journée sans que les témoignages ne pleuvent depuis que huit victimes, des anonymes ont osé briser le silence dans le New York Times.


Par Chloé Grondin - Publié le Mardi 17 Octobre 2017 à 11:35 | Lu 1430 fois

Photo: Instagram Léa Seydoux
Photo: Instagram Léa Seydoux
Harvey Weinstein n'est plus qu'un roi pathétique, déchu d'Hollywood qui aujourd'hui serait en cure pour combattre son addiction au sexe... Sa femme l'aurait quitté... C'est son problème et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il en a fait des victimes terrifiées à l'idée de parler, se sentant paradoxalement coupables. Certaines vivent depuis des années avec le lourd secret d'un viol ou d'une agression sexuelle.

Elles osent enfin parler, ne tremblant plus face à l'emprise que cet homme avait, ou aurait pu avoir, sur leur carrière. Les langues se délient. Lui savait ce qu'il faisait !

Léa Seydoux parle à son tour. La ravissante actrice française, James Bond Girl a aussi été confronté à Harvey Weinstein. A ce jour plus d'une vingtaine de témoignage d'actrices ou de mannequins dont Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow, Judith Godrèche,Katherine Kendall, Mira Sorvino, Emma de Caunes, Rosanna Arquette et Jessica Barth...

Une libération pour ces femmes qui permettront peut être à tous les Harvey Weinstein d'ici et d'ailleurs de cesser de traumatiser à vie des femmes souvent jeunes et vulnérables, se drapant dans leur pseudo notoriété et toute puissance.