7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
People International

Kim Kardashian parle de la bipolarité de Kanye West


Dans un message posté hier, Kim Kardashian est sortie de sa réserve après que Kanye West l'ait accusée d'adultère, entre autres reproches. La star de téléréalité, sobrement, a tenu à mettre les choses au clair, en demandant "compassion et empathie" pour son mari bipolaire.


Par Chloé Grondin - Publié le Jeudi 23 Juillet 2020 à 12:09 | Lu 793 fois

Photo: capture Instagram
Photo: capture Instagram
Kanye West ne va pas bien en ce moment, et est en phase d'exaltation, une composante de sa bipolarité. Après sa pathétique prestation de dimanche, où il se posait en candidat à l'élection présidentielle américaine, Kim Kardashian a dû intervenir.

Bipolaire, le rappeur après avoir tenu des propos incohérents lors de son premier meeting de campagne, a posté des messages tout aussi décousus. Sur Twitter la star a même été jusqu'à affirmer que son épouse voulait le faire interner ou encore qu'elle le trompait avec le rappeur Meek Mill.

Sobrement, Kim Kardashian a mis les choses au clair en ces termes sur Instagram : " Ceux qui comprennent les maladies mentales ou les troubles compulsifs savent que la famille n’a aucun pouvoir sur le malade sauf s’il est mineur ".

Elle a ensuite précisé : " Ceux qui ne sont pas au courant ou voient ça de loin peuvent porter des jugements et ne pas comprendre que c’est à l’individu de demander de l’aide, quoi que tentent la famille et les proches". Elle poursuit ainsi : " Ceux qui connaissent Kanye savent que ses mots ne sont pas toujours en phase avec ses intentions. Notre société demande de la tolérance envers la question globale de la santé mentale, mais nous devrions aussi l’accorder à ceux qui vivent avec des troubles psychologiques quand ils en ont le plus besoin.»

Elle finit ainsi son message: " Je demande avec gentillesse que le public et les médias nous accordent la compassion et l’empathie dont nous avons besoin pour traverser tout cela ". La crise semble aigüe cette fois et Kim Kardashian aura effectivement bien besoin de compassion