7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
People International

Johnny Hallyday: qui va payer son très coûteux hommage populaire?


C'était il y a un an déjà... Johnny Hallyday nous quittait et sa dépouille était saluée par un immense hommage populaire orchestré dans les rues de Paris. Mais à l'heure de l'addition sa veuve et le gouvernement ne se précipitent pas pour payer !


Par Chloé Grondin - Publié le Lundi 17 Décembre 2018 à 09:16 | Lu 576 fois

Photo: capture Instagram Johnny Hallyday
Photo: capture Instagram Johnny Hallyday
Les choses ne semblent pas très claires... Les faits? Alors que Johnny vient de s'éteindre sa veuve aurait appelé Brigitte Macron pour discuter d'un hommage populaire. Petit hic, ses enfants pas encore informés de la mort de leur père et n'auraient pas été consultés pour cet hommage...  Ils n'y auraient pas été favorables.

Coût de l'opération? 1 million d'euros
Brigitte Macron s'est rendue dans la dernière demeure de Johnny avec son directeur de cabinet pour rencontrer Laeticia Hallyday et Sébastien Farran afin d'organiser la cérémonie. Coût de l'opération? 1 million d'euros. Le journaliste Benjamin Locoge dans son livre "La ballade de Johnny & Laeticia" soulève cet épineux dossier et révèle: " Si Laeticia a voulu une cérémonie grandiose, avec légion de bouquets blancs somptueux, elle ne sait comment régler la facture. L'Elysée s'étonne de recevoir une facture et refuse de l'honorer". 

Les héritiers, refusent également de payer
Seule la sécurité aurait été offerte par le gouvernement. David Hallyday et Laura Smet, les héritiers, refusent également de payer. Bernard Montiel, très proche des deux enfants de Johnny a ainsi déclaré :  "Là où ils ne sont pas d'accord, et où il y a un petit problème effectivement, c'est que c'est Laeticia qui a décidé de ce grand barnum, contre l'avis de Laura et David, qui, d'ailleurs, n'ont même pas été consultés. Voilà, le problème, c'est que ce n'est pas à eux à payer. Ils tombent des nues.Ils voulaient un truc un peu plus confidentiel ". La facture devra pourtant être honorée à moins que l'Elysée ne l'efface, ce qui semble très peu probable!