7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
People

Florent Sinama-Pongolle, footballeur pro à Saragosse


Nous l’avons surpris en bonne compagnie à la soirée de gala Miss France 2011 à Caen. Florent Sinama-Pongolle, footballeur réunionnais de talent, joue en Espagne cette saison. Explications.


Par Aziz Patel - Publié le Lundi 21 Février 2011 à 14:30

Florent Sinama-Pongolle, 26 ans, originaire de la Rivière Saint-Louis où réside toujours sa mère, a débuté le foot à l’âge de 7 ans à la Saint-Pierroise, avec Yves Dupuy. En 1996, il est remarqué par le club du Havre, venu en détection à La Réunion.
Aussitôt dit, aussitôt fait, Florent, soutenu par ses parents, quitte La Réunion alors qu’il n’a que 11 ans. Pour réussir à haut niveau, il faut en effet démarrer très jeune, trop jeune même peut-être: «C’est vrai, cela n’a pas été facile. Partir jeune de chez toi provoque forcément un changement de vie radical. Avec le recul, je dirai que je n’ai sans doute pas eu une éducation complète… Pour autant, je ne regrette pas, la suite a été bénéfique» dit-il.
Florent Sinama-Pongolle jouera sept saisons avec Le Havre avant de partir pour le grand club anglais de Liverpool. Il y restera 4 ans et demi, sous la houlette de Gérard Houllier, puis de Rafael Bénitez. «J’ai beaucoup appris, ce fut une expérience exceptionnelle».
Puis c’est l’Andalousie, avec Huelva où il jouera deux saisons. Il rejoint ensuite l’Atletico Madrid pour un an et demi avant de partir pour le Sporting Lisbonne au Portugal. Club avec lequel il est sous contrat jusqu’en 2013, mais où il n’est resté que 6 mois. Florent a été prêté à Saragosse, sans option d’achat, ce qui signifie qu’il reviendra certainement à Madrid.
Pour l’instant, le Réunionnais est satisfait, même si son équipe est bon dernier du championnat d’Espagne: «Je joue, sauf quand je suis blessé, je suis leader d’un groupe, c’est ce que je recherchais, mais c’est vrai que les résultats ne suivent pas». Le jour où nous l’avons rencontré en métropole, Saragosse jouait contre Alméria, Florent n’était pas sur le terrain car blessé à la cuisse: «J’ai eu un claquage, une déchirure, la cicatrisation est difficile».
Le footballeur réunionnais a joué en équipe de France Espoirs pendant 5 ans, et a été sélectionné en équipe A sous l’ère Domenech à deux reprises il y a deux ans, où il a côtoyé Nasri, Ben Arfa et Benzéma: «J’ai joué contre la Roumanie et contre la Tunisie, j’étais fier de porter le maillot de l’équipe de France» dit-il. Oui, il aimerait à nouveau jouer en Bleu, ça dépendra bien évidemment de son niveau de forme…
Et Florent est heureux de constater que trois Réunionnais sont en équipe nationale: «Guillaume Hoarau, Benoît Trémoulinas et Dimitri Payet marchent bien dans leurs clubs respectifs, c’est logique qu’ils soient sélectionnés, bravo à eux!»
Jouer en France pourrait intéresser Florent Sinama-Pongolle, mais «chaque chose en son temps» dit-il. «J’ai eu une proposition, mais je n’ai pas eu le déclic pour y aller». Il voit Marseille remporter le championnat de France 2011, «car Lille va craquer». Le footballeur confirme qu’il gagne bien sa vie et qu’il compte aller encore plus loin.
Divorcé depuis peu, papa d’une petite Léona (4 ans) et d’un petit Matisse (11 mois), qui vivent en Angleterre avec leur mère, Florent Sinama-Pongolle revient au moins une fois par an à La Réunion rendre visite à sa mère et à ses proches. Passionné de belles voitures -il possède entre autres une Aston Martin- Florent Sinama-Pongolle a assisté à la finale Miss France à Caen où on l’a croisé en compagnie de Rachel Legrain-Trapani, Miss France 2007…

Florent Sinama-Pongolle, footballeur pro à Saragosse