7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
People

Diane Bui Duyet

Une bien belle championne


Quinze jours auparavant, à Istanbul (Turquie), elle avait battu le record du monde du 100m papillon en petit bassin. Ce n’est pas pour autant qu’elle avait la grosse tête au bord de la piscine de Plateau Caillou. Diane Bui Duyet, une vraie championne!


Par A P - Publié le Mercredi 13 Janvier 2010 à 00:02

Diane Bui Duyet
La première fois que Diane est venue à La Réunion, il y a quelques années déjà, c’était pour voir une amie qu’elle avait connue en Nouvelle-Zélande pendant ses études, une certaine Karine Farreyrol, la fille de la célèbre Jacqueline. En même temps, elle a rendu visite à son cousin, le non moins célèbre Georges-Marie Lépinay, ex-secrétaire général de la CGTR: «La maman de Georges-Marie est la sœur de ma grand-mère» précise-t-elle. Et c’est en famille que Diane a fêté son anniversaire le 22 décembre (elle a eu 30 ans).

Diane Bui Duyet
Séduite par notre île, elle a répondu présente à chaque fois que le Comité Régional l’a invité pour le Meeting, cette fois il s’agissait de sa cinquième participation: «J’aime beaucoup Jean-Claude Caussanel, on est toujours très bien reçu». Cette année, sa sœur Delphine (21 ans), qui nage aussi mais plus en dilettante, l’a accompagnée. Diane a débuté la natation à l’âge de 6 ans, en étant asthmatique. Elle a progressé très vite pour devenir championne d’Europe juniors à 13 ans. Ensuite, tout s’est enchaîné, et elle a été titrée de nombreuses fois, sa spécialité étant le papillon, 50 et 100m, en petit bassin et en grand bassin. «Le grand bassin est plus médiatisé» reconnaît celle qui a battu le record du monde du 100 en petit bassin.

Diane Bui Duyet
Licenciée au Club Nautique de Marseille, Diane Bui Duyet a connu une année 2009 difficile avec le non-renouvellement de son contrat en septembre en raison de problèmes financiers du club. Mais la championne a vite rebondi avec le club de Sarcelles: «J’habite toujours Marseille où je continue à m’entraîner tous les jours avec Maxime Cornillier, mais je monte régulièrement à Sarcelles».

Diane Bui Duyet
Parallèlement, Diane Bui Duyet prépare deux licences, en Management et en Staps, en vue de devenir conseiller territorial en Activités Physiques et Sportives (avec la Jeunesse et Sport): «La natation n’est pas un sport professionnel, il faut donc assurer son avenir» dit Diane qui poursuit encore quelques objectifs sportifs, à savoir le championnat de France en avril, le championnat d’Europe en août, et surtout le championnat du monde en décembre 2010, en principe à Dubaï. Forcément, réussir en natation de haut niveau nuit à la vie privée de l’athlète: «Oui, le côté social en pâtit, c’est un choix. Je viens d’avoir 30 ans, je me donne encore deux ans, ensuite il sera temps de songer à fonder une famille». On en reparle dans trois ans Diane?

Aziz Patel
Photos Laurent Capmas