7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
People International

Delormeau désamorce la polémique de son humiliation


Interrogé par Le Parisien, Matthieu Delormeau assure n'avoir ressenti aucun malaise suite aux vifs propos de Cyril Hanouna. Le chroniqueur de Touche Pas à Mon Poste a expliqué que "TPMP est à prendre au second degré." Il estime également ne pas être le souffre douleur de l'animateur vedette de l'émission...


- Publié le Lundi 3 Octobre 2016 à 15:16 | Lu 160 fois

Tout cela ne serait donc que de la rigolade ? " Nous sommes une bande de potes qui faisons des vannes entre nous. On se chambre pour rigoler sur le plateau mais aussi dans la vie,"  a confié le chroniqueur de l'émission Touche pas à mon poste au Parisien. "Honnêtement, je n'ai ressenti aucun malaise ! D'ailleurs, je suis resté jusqu'à la fin, sans aucun signe d'énervement. J'ai découvert la polémique le lendemain en voyant les articles sur Internet. Le seul malaise, c'est la polémique créée".
 
Matthieu Delormeau assure qu' "Il n'y a aucun problème entre lui (Cyril Hanouna ) et moi" et a lancé que "TPMP, tu l'aimes ou tu le quittes".
 
Dans la quotidienne de jeudi, les deux hommes ont également tenu à éteindre l'incendie :
 
C H : " (…) est ce que vous avez été blessé ou pas. Dites la vérité. Franchement, je ne me blesserai pas si vous me dites oui".
M D : "Non, non, franchement pas, absolument pas (un doigt devant la bouche). D'ailleurs, j'étais en interview tout à l'heure, moi ce qui me rend fou surtout c'est toute la polémique que ça prend."
C H : "Non mais parce qu'il n'ont rien à dire aussi hein …"
M D : "Sans doute, c'est un bad buzz pour l'émission, pour moi, ce que je ne comprend absolument pas, moi c'est la seule question que j'ai dit au mec du Parisien, ce que je comprend pas c'est la polémique, c'est pas du tout ce qui s'est passé en plateau. D'ailleurs en plateau c'était en début d'émission, j'ai pas du tout l'impression qu'ensuite je fais la gueule ou …"
C H : "Parce qu'il y a eu même des gens qui ont dit que vous n'étiez pas là hier parce que vous étiez tellement, heu … en dépression".
M D : "Oui c'est dommage, des circonstances de … , sinon j'en aurai parlé hier . Et voilà, je lui ai dit la vérité, que ces vannes là …, les gens comprennent très mal le second degré …"
C H : "Les téléspectateurs oui "
M D : "Ils passent à côté, que c'est comme ça, qu'on se vanne tous entre nous tout le temps."
C H : Je voudrai juste dire Jean Yves, (…) ce qui blessent le plus Mathieu, et je vous jure que c'est vrai, c'est que vous fassiez ça derrière des articles, derrière, disant qu'on l'a humilié parce que ça vous blesse, ça blesse votre famille, alors que pas du tout en vrai, dans l'émission on ne le blesse pas du tout, ni sa famille, et c'est vous qui le blessez derrière, donc, si vous pouviez lever le pied sur ça, pas sur moi, allez-y, à moi vous pouvez m'en mettre plein la gueule, mais Matthieu, c'est un garçon sensible (…)".