7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
People International

David Pujadas avoue avoir goûté à "toutes les drogues"


​Il est considéré comme le "journaliste le plus crédible de France" selon un récent sondage Ipsos. Dans les colonnes de "Society", le présentateur du journal de 20 h de France 2 a révélé une autre facette de lui. Une jeunesse rock'n roll.


- Publié le Samedi 10 Décembre 2016 à 17:41 | Lu 946 fois

David Pujadas avoue avoir goûté à "toutes les drogues"
Il d'abord été viré de son lycée à cause "d'un pari débile" comme il le dit. "j'avais débarqué en caleçon dans la classe. Et pour en rajouter une couche, j'étais allé au tableau comme ça, le pantalon aux chevilles. Je faisais le con, j'adorais ça. C'était ma manière d'attirer l'attention. On fait comme un peut. Et au final, j'ai eu mon bac ric-rac", a-t-il raconté.

Il a réussi à intégrer Sciences-po Paris sur un coup de chance pour ensuite de commencer par un stage chez Nice Matin. Il se souvient de ses débuts cahotiques : "Le premier jour, je suis arrivé brûlé au premier degré par le soleil parce que j'étais allé au ski la semaine précédente. Lorsque je me suis présenté, j'étais défiguré par les cloques et un herpès géant", s'est-il souvenu. 

David Pujadas avoue avoir gouté à toutes les drogues et même tenté d'en vendre : "Pour mon premier voyage, à 17 ans, j'ai fait la rituelle escapade au Maroc. L'idée de mes potes, comme on n'avait pas une thune, c'était d'acheter une bonne boulette de la taille d'une orange dans le Nord du pays et de la revendre dans le Sud, où le shit était rare à l'époque, pour payer nos vacances" se souvient-il. Il se feront au final dérober leur marchandise par des jeunes déguisés en policiers. 

David Pujadas s'est calmé depuis. Il est marié à une hôtesse de l'air prénommée Ingrid depuis depuis douze ans et est père de quatre enfants. Ce qui ne l'a pas l'empêché de se mettre à la guitare électrique il y a un an et demi.