7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
People International

Concerts annulés de Polnareff : qui va régler les 450 000 euros de facture ?


​La note des frais d'annulation de la tournée de Polnareff est salée. L'artiste et son producteur se livrent un bras de fer pour désigner celui qui va éponger l’ardoise des deux derniers concerts annulés et qui n’étaient cependant pas assurés.


- Publié le Samedi 17 Décembre 2016 à 13:01 | Lu 782 fois

Concerts annulés de Polnareff : qui va régler les 450 000 euros de facture ?
C'est bien la question des frais d'annulation de la tournée qui est au centre de la bataille médiatique entre Polnareff et son producteur. Une facture de 450 000 euros pour deux dates supprimées. A savoir le concert de Pleyel (200 000 euros) et le show de Nantes (250 000  euros). 

Parce  qu’en cours de tournée, une date peut changer, le producteur Gilbert Coullier ne s'était assuré que pour les concerts de Bercy, mais pas pour les autres: ce qui met les deux hommes dans deux beaux draps. La facture revient normalement au producteur Gérard Coullier. Sauf que ce dernier fait valoir que Polnareff est également coproducteur et qu'à ce titre il pourrait contribuer à renflouer le trou. Surtout si ces annulations relèvent d'un caprice de star et non d'une maladie. D’où la controverse sur l’hospitalisation de Polnareff qui s'est dit atteint d'une embolie pulmonaire, confirmée par son medecin.

Coullier met en avant des incohérences sur la maladie du chanteur qui, selon lui, annule Pleyel le 2 décembre, mais sirote des boissons et dîne tranquillement au lieu de se reposer dans sa chambre. D’autant que le médecin appelé n’a pas préconisé un arrêt de travail.  Le lendemain, le flou continue : l’artiste accepte d’abord d'aller chanter à Nantes mais file à l'hôpital américain de Neuilly. Alors, caprice ou vrai maladie ? 

"S'il s'avère qu'il était malade, je vais tout à fait assumer mes responsabilités, je paierai" selon le producteur sur RTL. "S'il s'avère qu'il pouvait chanter, les frais d'annulation seront partagés entre nous. Il est coproducteur à 80 %, 20 % pour moi, ce sera partagé dans ces proportions-là... " poursuit-il. Soit 360 000 euros pour Polnareff et 90 000 euros pour Coullier. Le bras de fer se situe maintenant sur le contenu du dossier médical du chanteur que l’hôpital de Neuilly se refuse à divulguer sans une procédure judiciaire.