7 Magazine Réunion, L’actualité people et lifestyle à l’île de la Réunion
People International

Baba en a bavé avant d'en arriver là où il est!


Dans "Cyril Hanouna, le bouffon qui devint roi", René Chiche dresse un portrait inédit du roi de C8 à paraître le 4 janvier. Chômage, dépression et une profession qui lui tournait le dos sont racontés dans cette première biographie.


- Publié le Lundi 26 Décembre 2016 à 09:03 | Lu 1317 fois

Baba en a bavé avant d'en arriver là où il est!
"Cyril Hanouna, le bouffon qui devint roi" revient sur les années, pas si lointaines, où l'animateur avait rencontré d'énormes difficultés professionnelles et psychologiques. Aujourd'hui, c'est un roi désormais entouré d’une cour de chroniqueurs prompts qui lui rappelle sans cesse sa réussite.

Mais il n'y a pas encore si longtemps, Cyril Hanouna écumait les échecs. Fin 2003, “j'essayais tous les jours de joindre des dirigeants de chaînes, je connaissais toutes les standardistes de tous les médias. Personne ne me prenait au téléphone“ déclarait le présentateur de 42 ans l'année dernière au magazine GQ. D'autres années de cauchemar vont suivre.
 
Il avait d'abord cette mauvaise image qui lui collait à la peau après qu'il ait bu un verre d'urine d'Ariane Brodier en direct quand il était aux commandes du Morning Live sur M6. D'autres happening hystériques lui ont valu l'étiquette du type totalement fou et ingérable et lui a fermé les portes.

A 30 ans, Cyril Hanouna a dû végéter dans le petit studio qu'il partage sa compagne Emilie. “Pendant qu'Emilie travaille (…), Baba noie sa déprime. Pas dans l'alcool ou la drogue, car ces addictions ne sont pas dans ses gènes. Il a trouvé dans les chips, les sodas et autres gourmandises d'autres paradis artificiels“  écrit le biographe.

“Je revendais tout et n'importe quoi. On n'avait pas de table de salon, avec Emilie, on mangeait nos pizzas sur une table de ping-pong“ se souvient celui qui acceptait alors à contrecœur, l'aide financière de sa mère Esther : “Mes parents me donnaient 200 euros par semaine“, expliquait-il en 2013 au magazine GQ. Mais la roue a tourné depuis et Cyril Hanouna est devenu l'un des animateurs le plus influent du PAF.

Mais ce père de 2 enfants, lucide, qui a connu des années de galère craint constamment que tout s’arrête : “Je me dis que chaque jour qui passe nous rapproche de la fin de Touche pas à mon poste. On ne vivra pas deux fois une expérience comme celle-là. D'ailleurs j'ai souvent l'impression qu'on a perdu la magie… Et puis ça revient “.